La nourriture halal et ce que cela signifie

Le mot arabe Halal signifie tout simplement tout ce qui est autorisé ou encore licite en référence à la loi islamique. Son contraire est le mot  haram, signifiant interdit ou  illégal. En matière de nourritures et de boissons, le terme halal se traduit au même  concept  « casher » dans le judaïsme. Mais alors, comment reconnaître la nourriture halal ?

La viande halal

On dit qu’une viande est halal lorsqu'elle a été abattue sous le nom de dhabiha. La viande doit donc être  coupée à travers la veine jugulaire, l’artère carotide ainsi que la trachée pour enlever le sang de la carcasse. Le sang est considéré haram chez les musulmans. Tout au long de l’ abattage  le musulman doit réciter le tasmiya ou le shahada, une dédicace. Il est important que l’animal à abattre soit vivant, conscient et en bonne santé afin de qualifier sa viande comme halal
Cependant, toutes les viandes ne peuvent pas être rendues halal, quelle que soit la manière dont elles ont été abattues. Les animaux qu’il est toujours interdit de manger comprennent :

  • Le porc et ses sous-produits sont strictement interdits
  •  Anes, mulets et chevaux
  • Animaux à crocs (chiens, chats, ours, etc.)
  • Oiseaux de proie
  • Reptiles
  • Certains autres animaux, comme les singes

Si vous souhaitez vous procurer de bons produits halal, vous pouvez opter pour la charcuterie halal al andaluzza.

La nourriture végétalienne et végétarienne

Dans la plupart des cas, la nourriture végétalienne est considérée comme halal. Cependant si elle contient de l’alcool, alors elle sera haram. 
La nourriture végétarienne, dont les produits laitiers et les œufs, est un peu plus compliquée car sa considération dépend de son interprétation de la loi islamique. Cela tient en grande partie à deux raisons :
Les produits laitiers ainsi que les œufs peuvent être produits selon des méthodes non halal. 
Certains animaux sont le plus souvent nourris avec des produits non halal.
 

bibicuisine.com : les dernières actus.

bibicuisine.com